2022 Rome

Troisième séjour dans cette ville. Celui-ci sera plus particulièrement consacré à la visite de musées.

Quel plaisir de se promener au printemps dans cette ville, au soleil, alors que les touristes ne sont pas trop nombreux. Mais les contraintes liées au Covid sont encore nombreuses.

Mon hôtel est situé via Nazionale, près de la gare Termini, ce qui me permet d’accéder à pied ou en métro facilement aux principaux sites ou quartiers que je souhaite visiter.

1/ Le centre historique (Navona, Pantheon, Piazza Di Spagna, Quirinale…)

C’est bien sûr, la zone la plus intéressante à parcourir à pied : les rues, piétonnes ou non, sont bordées d’édifices superbes (églises, palais…). Sans oublier les fameuses places (Navona, del Polopo, Di Spagna), les escaliers (trinitad del Monti) et les fontaines (Trevi bien sûr).

Je consacre mon temps à la visite d’églises, toutes baroques.  Chiesa del Gesu, San Ignazio di Loyola (célèbre pour ses trompes l’œil), et bien sûr Saint Louis des Français, où sont présents 3 tableaux du Caravage (cette visite sera le début d’une quête des tableaux de ce peintre !). Le seul monument de l’époque romaine que je visite à Rome est la Panthéon, impressionnant par son état de conservation.

2/ La Rome Antique

Pour des questions de temps, je n’ai pas visité des différents monuments. Mais une vue de l’extérieur, voire du somment du Monument à Victor Emmanuel II permet d’avoir une bonne idée. La nuit, quand il n’y a personne (les monuments sont bien éclairés), c’est vraiment très beau. A proximité, petite ballade dans le ghetto (ancien quartier juif). Le musée du ghetto est d’un intérêt limité. Par contre, monter en haut du Monument à Victor Emmanuel II, au coucher du soleil, est très chouette.

3/ Vatican et les églises du Vatican

Très tôt, je me rends au Vatican. La basilique est presque vide, la place aussi. Impressionnant. Il y a peu de monde dans le musée du Vatican. On s’y perd ! Bien qu’ultra connue, la chapelle Sixtine m’impressionne vraiment. Je n’arrive pas à quitter la pièce ! Les chambres de Raphael sont aussi très belles. Etonnement : il y a des œuvres modernes (Bacon…).

A côté, je visite le Castel Sant’Angelo. Très bien conservé, il permet d’avoir de belles vues sur Rome.

Mais d’autres édifices appartiennent au Vatican, bien que situées dans d’autres quartiers de Rome. La Basilique Saint Jean de Latran, très impressionnante par des dimensions. Egalement la basilique Saint Marie Majeure (non loin de mon hôtel), et Saint Paul Hors des Murs (cette dernière, immense, a été reconstruite suite à un incendie au XIXème siècle)

4/ Quartier EUR

Assez loin du centre, ce quartier a été construit sous Mussolini pour une exposition universelle… qui n’a jamais eu lieu (1942). Quelques beaux édifices de style fascisme italien mais pas passionnant quand même.

5/ Au nord de Termini

Une longue ballade me permettra de découvrir quelques sites moins connus : la Villa Torlonia, où résidait Mussolini (quelques pièces aux belles décorations, et surtout une intéressante expo de peinture de l’Ecole de Rome –entre les 2 guerres), de très belles villas Art Nouveau dans le quartier de Coppede. Mais le clou de la visite dans ce quartier est la très visitée Galerie Borghèse qui présente de nombreux chefs d’œuvre (plus des sculptures que des peintures d’ailleurs)

6 Pour terminer, le Tibre le quartier Trastevere

Le soir, c’est un immense plaisir de déambuler dans ce quartier à la recherche d’un restaurant. Quant au Tibre….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.