Madagascar

En juillet 1999, je décide d’aller visiter Madagascar, avec l’agence Nouvelles Frontières, qui à l’époque organisait des circuits « aventure ». Ce pays me semblait difficile à visiter seul, à la fois pour des questions logistiques et de sécurité.

Dès l’arrivée à l’aéroport de Antananarivo, un minibus nous transporte jusqu’à Antsirabé. Beaucoup de zébus, de chars à bœufs. En raison d’une épidémie de choléra,  des militaires nous forcent à avaler une pilule (efficace ??). A Antsirabé, on couche dans une maison de retraite pour anciens colons qui ne se résolvent pas à quitter le pays !

Le lendemain, ballade dans cette cille pauvre. Dans les environs, visite du lac de Befato, dans un ancien cratère. De belles rizières.

 

Le 3ème jour, long trajet jusqu’à Ambalavao. RAS.

Le 4ème, on part vers le superbe parc d’Isalo: rochers, forêts, On fait une belle randonnée dans le parc, qui nous permet de voir de nombreux lémuriens. Gros coup de cœur pour cette charmante bestiole ! On couche sous la tente.

Jour 6: Longue route jusqu’à Tulear, puis piste jusqu’à Ifati, au bord de la mer. 2 jours à la découverte de la barrière de corail, des forêts de baobab. Baignades.

Jour 9: Retour à Tananarive, en avion depuis Tuléar.

Jour 10:  On quitte Tananarive pour aller à Andasibe, en pleine forêt dans les montagnes. Il pleut. On dort dans des chalets.

Jour 11: Ballade dans le pars de Perine. Boas, lémuriens. Puis on monte dans une barque (qui chavire après 2heures !) et on couche dans une famille « chino-franco-malgache ». Beaucoup de pluie.

Jour 12: On continue jusqu’à Tamatave

Jour 13: Belle promenade en bateau sur le fameux canal des Pengalanes.

Jour 14: visite d’une réserve privée (surtout des lémuriens). Pluie !!

Retour sur Tana en avion, puis sur Paris  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.