1987 Espagne et Portugal

Au retour de Thaïlande, et avant de commencer à travailler, je fais un tour d’Espagne et du Portugal : plus de 4000 km et train et en bus.

Espagne

Tout commence à Barcelone, où j’arrive en train depuis Toulouse.

Lors de ce premier séjour, la ville me plait : elle est décadente, pas encore réhabilitée, mais pleine de charge. Ballades à Montserrat, Sitges, puis Poblet, et son superbe monastère, et Tarragone et son cloitre.

Ibiza : de Barcelone, une nuit de bateau jusqu’à Ibiza. J’aime bien cette ile, ses belles maisons, ses églises fortifiées, ses petites criques isolées et son ambiance déjantée. Mais c’est déjà hyper touristique.

Puis bateau jusqu’à Valence. Cette ville me semble sordide. J’enchaine sur le coup de cœur du voyage, l’Andalousie:

Cordoba, son dédale de ruelles propres (en particulier dans la Juderia) , son ancienne mosquée transformée en cathédrale sont sublimes . L’Alcazar et la synagogue me déçoivent.

Granada : Extraordinaire Alhambra et Generalife (jardins). Son quartier gitan : propret là où vont les touristes, glauque au-delà ! La ville (hors les 2 monuments principaux) me séduit moins que Cordoue.

Journée à la Sierra Nevada

 

Ronda est une ville curieuse.

Gibraltar n’a aucun charme, mais la vue du sommet du pic est superbe

Séville : superbes monuments (Giralda, cathédrale, casa de los Pilatos, l’Alcazar

 

Portugal

J’entre dans ce pays par Elvas, belle petite ville entourée de murailles. Moins « coquet » qu’en Andalousie. Puis Evora, beaucoup plus intéressante (cathédrale, cloitre, ruelles pittoresques…)

Lisbonne (3 jours ½) Je tombe sous le charme de cette ville : la fondation Calouste Gulbenkian, le barrio alto, l’Alfama, le monastère Jeronimo, la tour de Belem…. Mais en 1987, Lisbonne fait encore penser à une ville du tiers monde (ou à Paris après-guerre), avec ses nombreux mendiants, ses façades sales, ses vendeurs à la sauvette, ses quartiers très glauques (barrio alto la nuit)

Puis à Leira, monastère Batalhia (le plus beau du Portugal), Nazaré et sa plage superbe, Coimbra (belle université, église fortifiée), Coimbra (parc Buçaco) – cette ville a du charme.

Retour en Espagne

Salamanca : j’aime beaucoup cette ville très animée et à la belle architecture.

Pour terminer, Burgos et Valladolid, ville sans intérêt.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.