Montpellier

Montpellier, où j’habite depuis 2003 (sauf en 2019-2020) est une belle ville du sud de la France, à la fois ancienne (quartier appelé « l’écusson ») et moderne (quartier « Antigone »). Ces deux quartiers sont séparés par l’esplanade, lieu de promenade dont l’extrémité est constituée par la célèbre place de la Comédie. De l’autre côté de l’écusson, le Peyrou, autre lieu de promenade.

Le Peyrou (cercle bleu clair à gauche, Antigone cercle rouge, et l’Ecusson entre les 2 cercles)

1/ L’écusson

Le centre historique de Montpellier, entièrement piétonnier. Les petites rues étroites, des placettes, de beaux hôtels particuliers.

2/ Le Peyrou

Lieu de promenade contigu à l’écusson. On y accède en passant sous un arc de triomphe, puis un pont. Un ancien aqueduc (et château d’eau) permettait d’alimenter Montpellier en eau. Au milieu du Peyrou, belle statue de Louis XIV. 

3/ Antigone

Mais Montpellier, ce sont aussi des constructions plus réentes. L’ancien maire, Frèche, passionné d’histoire antique, a demandé en 1978 à l’architecte Ricardo Bofill de concevoir un quartier moderne, mais inspiré de l’antiquité: Antigone

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.