1996 Canada Californie

Après un long vol Paris-Philadelphie-Seattle, on prend la route pour Vancouver

On passe 2 jours ½ dans cette agréable ville, même si le temps est très « moyen ».  Beaucoup de grands immeubles modernes, mais aussi un grand quartier chinois, un beau musée spécialisé dans l’art indien, un superbe parc (Stanley). On occupe la 3ème journée en allant, dans les environs, faire une ballade dans les montagnes (Whistler).

 

Ile de Vancouver

Après 1h30 de ferry, nous voila à Victoria, la capitale de la Colombie britannique. Ville très « british ». Pas de grands immeubles, mais de belles constructions de style anglais. Puis nous continuons vers Port Albertini, située au fond d’un fjord. A côté, superbe forêt de grands pins (Cathedral Grove).

Puis on reprend le ferry pour revenir à Vancouver.

On prend la route vers Penticton, le long d’un beau lac, dans les Rocheuses. En raison du mauvais temps, on se dirige vers le sud, vers les USA au lieu de continuer de visiter les Rocheuses canadiennes. On s’arrête dans un village sorti d’un film de Western, Winthrop.

Puis nous prenons la direction de Seattle (440 km), par une superbe route de montagne (parc de North Cascade). Le soleil est revenu. Pas de coup de cœur pour Seattle. Mais, à 280 km, la promenade autour du Mont Reinier constituera le clou du parcours dans cette région. Nous dormons à Morton, et le lendemain reprenons la route Seattle, en faisant un détour par le Mont Saint Helen : la dernière éruption ayant eu lieu en 1980, le paysage est désolé.

De Seattle, on prend un vol pour San Francisco, que l’on visite pour la 2ème fois. On n’y passe donc qu’une journée (en fait, on va à Berckley : seul le contraste entre les rues très hippy  et le côté sérieux de l’Université m’amuse)

Le 10 juillet, on prend la fameuse route n° 1 vers San Diego (environ 1500 km), malheureusement souvent dans la brume.

Nous faisons, bien sûr, de nombreuses étapes :

Monterrey, célèbre pour ses 17 miles Drive (promenade au milieu de maisons de milliardaires, de loutres, d’otaries). Avant, on avait visité l’ultra chic Carmel, le très baba cool Big Sur

Santa Barbara, et ses maisons de style mexicain

Los Angeles, où l’on reste 2jours ½, afin de visiter Venice Beach (pas chic du tout !), Griffith Park, Hollywood Boulevard (boutiques plutôt cheap), Rodeo Drive à Beverly Hill, et une journée à Universal Studio

San Diego, dernière étape. On se ballade dans Down town , on se baigne à Black Beach et surtout on visite le superbe zoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.