2019 Moulmein (Mawlamyaïne)

Bus « local » jusqu’à la première capitale de la Birmanie anglaise, au milieu du XIXème siècle.

Malgré les avis négatifs, je vais à l’Attran Hotel, agréablement situé face à la rivière (bungalows). 

J’apprécie beaucoup cette ville, à peine sortie de la période coloniale : les bâtiments anglais défraichis sont nombreux, ainsi que les pagodes situées sur une colline (ce qui permet d’avoir un beau point de vue lors du coucher de soleil). Sympathique street food market près de la rivière.

Mais le fête de l’eau ma laissera un souvenir impérissable : nous étions 5 occidentaux (3 expats et 2 touristes) à nous faire arroser dans une joyeuse ambiance. Des centaines de pick-up pleins d’ados survoltés passent devant des stands pompant l’eau de la rivière, le tout dans une musique assourdissante.

Pour pouvoir effectuer facilement les visites autour de la ville, j’utilise le taxi pour visiter Thanbyuzayat et son musée sur le chemin de fer de la mort –et Setse beach à proximité et, sur le chemin du retour, le plus grand bouddha allongé du monde (dans lequel on peut entrer)

ainsi que, un autre jour, la superbe pagode de U Na Auk et au retour la grotte Kayone Boo),

 

Depuis le centre ville, on peut effectuer deux excursions sur des iles : shampoo island (toute petite ile peuplée de moines … et de chiens) et, en tour organisé Bilu Gyun island (visite peu intéressante : quelques artisans, c’est tout).

Je ne m’ennuierai nullement pendant ces 5 jours (mais la fête de l’eau m’a bien occupé)

En raison de la fête, pas de taxi collectif pour me rendre à la frontière Thaïlandaise : je dois donc y aller en taxi. Dans chaque village, on est arrosé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.