2014 Laos (Luang Prabang)

Quand je travaillais à Bangkok, en 1986, 2 sites, inaccessibles, faisaient rêver : Angkor et Luang Prabang. 30 années plus tard, nous voilà dans cette superbe cité, qui plonge le voyageur dans le passé colonial : vieilles demeures de cette période, très beaux temples et, bien sur, le majestueux Mékong. On se croirait dans les années 30. Nostalgie, nostalgie !
Trois jours suffisent pour visiter la ville (en fait, 2 ou 3 rues : on a vite fait le tour !) et les environs (chute d’eau, grottes le long du Mékong).
Nous avons choisi un hôtel (Le Sen), à l’écart du centre historique, afin de bénéficier d’une piscine.
De très bons restaurants (très « fusion food » asiatico-européenne) ajoutent de l’attrait au séjour.

1 Luang Prabang
Attention aux cobras. J’en ai croisé un en débarquant à Luang Prabang au retour de la ballade aux grottes Pak,Ou. On vient à Luang Prabang pour retrouver (ou essayer !) l’asmosphère de l’Indochine coloniale

De nombreux touristes qui se rendent à Luang Prabang vont assister à la procession matinale des moines. Je n’ai pas dérogé à la règle !

Les temples de Luang Prabang

Cette ville est surtout réputée pour des temples

2 Les environs de Luang Prabang

Le site bouddhiste des environs de LP le plus célèbre est celui des grottes de Pak Ou, accessibles en bateau, en remontant leMékong

On a aussi effectué une autre ballade, dans le parc de Tad Kouang Si, connu pour ses chutes d’eau et un tristounet petit zoo pour ours

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.