2019 Rocher d’or

Après quelques heures de bus, j’arrive à Kinmon (= Kinpun), le camp de base du rocher d’or. Je dépose mes bagages à l’agréable Golden Sunrise Hotel, et je cherche les fameux camions permettant d’accéder au rocher d’or. On est, sans ménagement, installé dans de grands camions. La route est sinueuse, et le camion peu confortable (je suis à l’arrière). A  mi-chemin, je descends du camion pour prendre le téléphérique, qui me dépose en face du terminus des camions (mais le téléphérique est plus confortable !). De là, petite marche entre les hôtels, les marchands du temple jusqu’à une vaste esplanade, pleine de pèlerins. Je continue ma marche (et je rate le rocher, situé à gauche en contrebas) pour me retrouver dans un lacis de ruelles bordées d’échoppes. Je reviens sur mes pas, pour –enfin- voir le rocher. Le paysage est beau, mais l’absence de ferveur religieuse me déçoit ; peut—être aurais-je dû y passer la nuit. Je redescends (téléphérique + camion), et passe la soirée à l’hôtel.

Voir la suite du voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.