Buenos Aires 2018

Pour la 4ème fois, je retrouve cette ville avec plaisir, malgré le mauvais temps. De plus, les récentes dévaluations ont rendu la vie très bon marché… pour les touristes.

Je profite d’être seul pour visiter les musées que je ne connaissais pas, à savoir :

le museo national de Bellas Artes , qui regroupe des œuvres argentines et européennes du XIIème siècle au début du XXème siècle (très chouette, très didactique)

le MALBA, qui regroupe des œuvres latino-américaines du XXème siècle, et l’influence de l’Europe

el Zanjon, à San Telmo, ancienne maison de colons espagnols merveilleusement restaurée

Côté ballades en extérieur, l’incontournable marché dominical de San Telmo (de moins en moins typique, il n’y a plus de danseurs de tango !), Puerto Madero, le cimetière de la Recoleta et ses superbes tombes (celle d’Eva Peron est très simple), l’étonnant jardin japonais (j’y mange !), l’inévitable calle Florida (bof) et la galerie Pacifico Pour finir, la plaza de Mayo et la casa rosada.

Je réside dans le quartier Palermo Soho, que j’apprécie toujours autant.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.