Salta et Humahuaca 2018

1 Salta

En 1993, j’avais beaucoup apprécié cette ville. Après de nombreux voyages en Amérique du Sud, elle me semble assez belle, sans plus (mais c’est sans doute une des plus belles villes d’Argentine, avec sa place centrale «  9 de Julio » bordée d’édifices coloniaux). Le trafic est assourdissant. Mais on mange bien, et c’est la porte d’entrée de mon road trip vers la Bolivie.

Après un vol low cost depuis Buenos Aires, me revoilà donc à Salta

Outre la cathédrale (récente), je revisite l’église San Francisco de couleur rouge et ocre. Dans le musée d’arte ètnico americano Pajcha (intérêt limité pour les non spécialistes), la conversation avec le guide est intéressante : des archanges aux cathares, tout y passe !

Je prends le téléphérique pour avoir une vue (bof) sur la ville

2 El tren a las Nubes

En fait, une des raisons de mon étape dans cette ville est la possibilité de faire la fameuse excursion « el tren a las nuves ». La voie étant effondrée sur la majorité du trajet, on prend un bus jusqu’à San Antonio de los Cobres. Parcours de montagne désertique, de cactus-candélabre, de petits villages peuplés d’indiens. On est loin de Buenos Aires !. Les commentaires du guide dans le bus sont très intéressants. A San Antonio, on embarque dans le train spécial : 21 km jusqu’au viaduc de Polvorilla (4 220 m). Hymne national, levé de drapeau ! Impressionnant, sans plus. Puis retour. Un peu déçu par cette excursion, mais impressionné par la logistique : un bus de rechange, un véhicule de secours nous suit en permanence.

Le lendemain, départ en bus vers la quebrada de Humahuaca (en 1993, j’étais en voiture !).

3 Pumamarca

1ère étape : Purmamarca. Le bus venant de Salta nous dépose à 3 km du village, une touriste me prend en stop (heureusement, car il fait très chaud). Sympathique petit village, avec sa place centrale (belle église, étals de souvenirs, arcades). Mais c’est surtout la promenade « paseo de los colorados », 3 km de ballade entouré de montagnes aux 7 couleurs qui vaut le coup.

4 Tilcara

Le lendemain, aller-retour en bus vers Tilcara. Plus grand que Purmamarca, mais moins « pittoresque ». Ballade à pied vers les ruines pré-incaïques « Pucara de Tilcara » (bof bof, trop restauré) . L’après midi, superbe balade, en taxi (puis à pied), vers la garganta del diablo (route impressionnante)

5 Humahuaca

2ème étape : Humahuaca. Agréable petite ville. Deux excursions très chouettes : el Hornocal et la Iruya

El Hornocal. Je prends un taxi collectif juste avant le pont sur la rivière traversant Humahuaca pour monter jusqu’à 4 350 m (puis une petite grimpette à pied: dur dur) pour avoir face à soi un sublime paysage de montagnes aux 14 couleurs.

 

6 La Iruya, village perdu

  • Village de la Iruya. 3 h de piste (en bus) vers ce village au bout du monde. Le village n’a rien de spécial, mais les paysages (lors du trajet, et autour du village) sont superbes. Difficile de faire plus isolé. Le calme absolu. Les argentins des grandes villes viennent ici en touristes dans ce village indien qui fait plus penser à la Bolivie qu’à l’Argentine

Puis le lendemain, bus jusqu’à la frontière (La Quiaca), que je passe à pied pour rejoindre Villazon, en Bolivie. Un couple de jeunes argentins m’aident à m’orienter entre le terminal de bus côté argentin, le pont frontière puis le terminal de bus côté bolivien (accessible en taxi).

Les argentins tamponnent mon passeport, pas les boliviens (en raison d’une nouvelle loi) ce qui me vaudra quelques ennuis plus tard, à Santa Cruz, avec la police bolivienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.