Riga 2018

La première impression est bien moins positive qu’à Vilnius. En sortant des gares (train et routière, à proximité d’une de l’autre), on se retrouve face à de grandes artères, plein de passages souterrains. On est loin du charme « provincial » de Vilnius, même si la population est plus ou moins équivalente.  Dans le centre historique, (qui est très différent de celui de Vilnius, et me fait penser aux villes d’Allemagne du Nord), les bâtiments modernes, ou très laids, voisinent les bâtiments « historiques » (qui sont souvent des reconstructions récentes). Par contre, l’architecture art nouveau (1900-1914) est très chouette, même si principalement située dans un quartier pas plus animé que le XVI arrondissement parisien.

Paradoxalement, j’ai bien aimé les quartiers un peu à l’écart (maisons en bois rive gauche, quartier de la chocolaterie Laima, quartier « russe » et du marché central derrière la gare routière).

Intéressants musées historique, comme à Vilnius.

Enfin, belle ballade d’une journée dans le parc de la Gauja, même si les châteaux ne sont pas extraordinaires (mais le parc autour du château de Krimulda est très agréable), et la ballade en forêt sur des passerelles et des escaliers en bois n’est chouette que parce qu’une bonne partie de la région est plate et monotone ! Mais je préfère les Cévennes.

1- Le quartier art nouveau

 

2- Le centre historique

 

3- Les autres quartiers de Riga

 
4- Le parc de Gauja, à 1h de train

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.