Hua Hin 2018

D’un petit port et station balnéaire pour riches habitants de Bangkok, cette ville est devenue une immense maison de retraite à ciel ouvert pour occidentaux. Mais Hua Hin n’est pas désagréable : ce n’est pas Pattaya. Il reste quelques maisons en bois, des restaurants sur des jetées, un immense hôtel presque centenaire, un night market réputé pour sa seafood. La plage du centre ville est célèbre pour ses chevaux (sic !) tandis que celle située à 1/2 h de songteo du centre, appelée Khao Takiab est envahie de singes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.