Autour de Leh

 

A moins de 2 heures de taxi de Leh, une dizaine de temples, ancien palais méritent une visite. Même si l’intérieur des temples a parfois un côté « répétitif » pour un non spécialiste, le trajet et l’environnement des bâtiments est toujours un enchantement : vallée verdoyante de l’Indus, montagnes enneigées au loin. Avec un peu de chance, on peut assister à une cérémonie quotidienne des moines, à la réalisation d’un mandala éphémère, ou tout simplement assister au quotidien de la vie monastique : belles photos colorées garanties

 

Un des plus beaux monastère est celui de THIKSEY, à une heure de route (vers l’est) Date du XVème siècle

De ce monastère, une agréable promenade au milieu des champs mène à Shey

 

 

 

 

 

 

 

STOCK  C’est un palais, construit il y a environ 2 siècles

 

 

 

SPITUK Situé à 1/4 d’heure de Leh. Ce n’est pas le plus beau, mais c’était ma première sortie de la ville après m’être acclimaté à l’altitude

 

Hemis Ce monastère du XVII est parmi les plus beaux, mais il y a du monde.

La visite peut être combinée avec celle de CHEMREY et celle de TAK-THOK (comptez 1/2 journée)

 

 

 

 

 

 

 

 

CHEMREY Ce beau monastère, du XVIIIème siècle, peut se visiter soit après avoir vu Hémis, soit en se rendant au lac de Pangong. Il est situé sur un piton, et domine une belle vallée. Il me semble moins fréquenté que les autres des environs de Leh. Lors de ma visite, il y avait juste un petit groupe de touristes thaïlandais.

 

 

   

Tak Thok Petit, pas très facile à trouver (c’était la 1ère fois que mon taxi s’y rendait !), ce petit monastère était fermé quand j’y suis allé (heure des repas !). J’ai quand même pu m’approcher de la grotte.

Mathos Se visite en même temps que celui de Stakna. Vraiment situé sur un piton impressionnant. J’ai eu la chance d’assister à un concours de tir à l’arc dans le village à proximité, ainsi qu’à un pique nique organisé par l’école musulmane : multiculturalisme laddakhi !

 

 

 

 

 

Stakna Accessible par un impressionnant port au dessus de l’Indus, le monastère se visite en même temps que celui de Mathos

 

 

Le dernier monastère que j’ai visité est PHIYANG. J’avoue que je saturais un peu. Mais heureusement, le Ladakh recèle bien d’autres attractions !

 

 

 

Voir la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.