Manali

Manali
Fin du voyage. Après 2 semaines dans le merveilleux Ladakh, 3 jours sur une route mythique (mais moins terrible que je le pensais, elle est goudronnée sur la majorité du trajet; dépêchez vous, un tunnel ouvrira en 2018), nous voici à Manali. En fait, 3 villes : Manali, commerçant et peu attractif, Old Manali , beaucoup plus agréable (une ruelle part du Mall de Manali et s’élève vers Old Manali, plein de bars, hôtels, restaurants et boutique)et enfin Vashist, de l’autre côté de la rivière Beas, accessible à pied ou en rickshaw (un peu similaire à Old Manali : vieilles maisons en bois, temples…, mais en légèrement moins touristique).
Outre les indiens, la majorité des touristes viennent d’Israël : jeunes ayant terminé le service militaire et en quête de plaisirs artificiels avant de se plonger dans la vie active. Assez surréaliste d’entendre parler majoritairement hébreu dans les rues de Old Manali.
En juillet, c’est la mousson : les superbes paysages de montagne sont donc dans le brouillard une bonne partie de la journée.

Vieille maison, Vashisht

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.