Darjeeling

Rien que le nom de cette ville fait rêver. Citée construite par les anglais pour échapper, l’été, au climat  étouffant de Calcutta, Darjeeling n’est pas à proprement parler une « belle » ville (pas de monuments), mais son environnement (montagne, plantations de thé), son multiculturalisme (népalais, indiens, bhoutanais, sikkimais, tibétains – j’en oublie !), ses festivals, son « toy train », en font une ville vraiment sympathique et agréable. On  s’y sent bien, et l’absence de misère, de mendiants n’y sont pas pour rien ! On est loin de Delhi !

 

Ville très commerçants : toutes les « ethnies » de la région viennent s’y approvisionner

Le majestueux Khangchendzonga (8 596m) domine la ville

Festival du Thé : ça permet de voir l’incroyable diversité ethnique de la région, et d’entendre d’improbables concerts de rock bhoutanais, de la musique des fameux gourkhas,  d’émouvants « télé-crochet »,

La récolte du thé était malheureusement terminée

<

Le très émouvant centre de réfugiés des tibétains : certaines photos présentées dans le site sont insoutenables (moines aspergés d’essence en feu)

Le zoo présente toutes les espèces présentes dans l’Himalaya. Visite très agréable, en particulier pour saluer le fameux « red panda » et « snow tiger ».

voir le reste du voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.