Salvador de Bahia

De Itacaré, 400 km nous séparent de Salvador. L’arrivée se fait en prenant un bac, qui permet de traverser la baie de Tous les Saints.

J’avais eu l’idée géniale de réserver dans une résidence près de l’aéroport, sur la praia do flamengo. Certes, c’était pratique pour rendre la voiture, mais cette plage, très au nord de Salvador était quasi déserte. Un seul resto, pas possible de prendre le petit déjeuner. Le mauvais plan.

J’ai quand même profité d’une journée de battement avant de partir vers Rio pour revisiter le centre de Salvador (que j’avais déjà visité il y a une quinzaine d’années). La ville est toujours aussi belle (églises baroque, bâtiments proprets, couvents avec leur superbes azulejos) Mais il y a quand même un côté « Disneyland », ghetto à touristes. La police est omniprésente, et gare aux ados en guenille qui s’aventureraient  à pénétrer dans la zone touristique : ils en sont vite dissuadés !

Et pour finir, RIO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.