Shanghai la nuit

J’ai assisté 2 fois au feu d’artifice du nouvel an (le nôtre, pas le chinois !), qui a l’époque était tiré depuis les immeubles de Pudong : la foule se massait donc sur le bund. Ensuite, il y avait un traditionnel lâcher de lanternes sur le pont de Waibaidu.
Le premier (31-12-2013) fut merveilleux, même si les photos sont difficiles à prendre. Le 2ème, l’année suivante, fut terrible : en raison d’un mouvement de foule, plus de 30 jeunes sont morts étouffés à quelques mètre de nous. Le feu fut annulé, et le lendemain l’armée prenait le contrôle de la ville : le long des trottoirs, tous les mètres, un soldat empêchait les piétons de traverser en dehors des passages protégés. Sur les carrefour, ces même soldats, tels des gigantesques doigts de flippeurs, ce déplaçaient pour arrêter ou laisser passer les voitures. Spectacle surréaliste que les chinois s’amusaient à filmer.
Mais, même hors période de feux d’artifice, les éclairages des tours de Pudong sont une vrai splendeur, ainsi que le Bund, aux éclairages plus pastel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.