Hong-Kong, 2011-2014

Après 25 ans, 2011 marque mon « retour » dans cette ville que j’aime toujours autant. 2014, ce sont les 80 ans de ma mère, à qui je voulais faire découvrir les « charmes de l’orient ».

Hong-Kong n’a pas beaucoup changé depuis les années 80.

La baie est toujours aussi belle: d’un côté, l’ile de Hong-Kong proprement dit (en premier plan, la fameuse skyline d’immeubles, et arrière plan, le peak) et en face, Kowloon  (là aussi, des immeubles, et au fond les Nouveaux Territoires montagneux). Entre les deux, le fameux Star Ferry d’au autre age, et de nombreuses jonques :

L’ile de Hong-Kong est l’endroit où l’on retrouve aussi bien de superbes immeubles, quelques bâtiments coloniaux, des rues plus « traditionnelles ». Et bien sûr, l’antique tram auquel les habitants sont attachés

Une fois en haut du peak (accessible en funiculaire), la vue est sublime sur la baie, les immeubles de Hong-Kong et certaines iles :

Du sommet, une belle randonnée permet de descendre sur l’autre côte, pour visiter Stanley et Aberdeen, deux « villages » un peu à l’écart de l’animation de Central. Retour en bus vers Central.

Kowloon. Après avoir traversé la baie (en ferry, ou en métro), nous voilà à Kowloon, encore plus « grouillant » que Hong-Kong island. Des marchés (entre autres,aux oiseaux), des commerces par milliers, un intéressant musée sur l’histoire du territoire…

Les iles. Hong-Kong, ce sont aussi des dizaines d’iles. On a visité Lantau (village traditionnel, temple accessible en téléphérique) et Cheung Chau, très calme.

Les fêtes :en 2011, on se trouve à HK pour pour le nouvel an (superbe feu d’artifice sur la baie) et, en 2014, pour Noël cette fête semble presque plus fêtée qu’en Europe. La nuit du 24, les rues de Kowloon sont remplies de dizaines de milliers d’habitants. On a fêté le réveillon dans un resto italien de Kowloon, et il était impossible d’accéder au métro. Seul le Star Ferry fonctionnait pour rejoindre HK Island. On a pu l’atteindre de « haute lutte » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.