Pratique

Nous avons effectué ce beau voyage au mois de juillet 2011. Le climat était très favorable (hiver austral) car nous sommes restés dans le centre et le nord du pays.
Étant donné que nous voulions faire un arrêt de quelques jours à Buenos Aires pour rendre visite à des amis, le vol le mois cher était celui de la TAM (via Rio). Sur place, vol intérieurs (Santiago-La Serena-Iquique-Santiago) et location de voiture (à La Serena et Iquique) : comme il s’agit plutôt d’un tourisme visant à voir des sites naturels, la voiture assure une liberté indéniable. En résumé, ce sont donc des vacances qui reviennent cher ! On n’est pas en Asie. Mais, pour les paysages, c’est sûrement un des plus beaux voyages que j’ai effectué.

Côté nourriture, rien d’exceptionnel. Mais on a dégusté, en plus du pisco sour, le whisky sour, et un vieux cépage français oublié (carménère), redécouvert au Chili il y a peu. On a tout de même particulièrement apprécié le restaurant de Santiago « como agua para chocolate »
Entre Buenos Aires et Colonia (en Uruguay), Buquebus.L’Uruguay a été notre seule journée pluvieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.