Chypre 2003

Une grosse semaine de vacances sur cette ile, hyper touristique (surtout anglais, nordiques, russes). La côte est bétonnée, mais Chypre révèle quand même quelques belles surprises : des vieilles églises orthodoxes, des villages perchés dans la montagne, de belles forêts et le passage en zone turque.

1/ La côte

Nous étions basés à Limassol, ville sans intérêt, si ce n’est la château de Kolossy à proximité. Dans une autre station balnéaire, (Paphos), superbes mosaïques romaines. A proximité, beau monastère (Ayios Neophytos). Un peu plus loin vers l’Ouest, à Polis, bains d’Aphrodite. Et, sur la côte est, très belle petite église de Kiti.

 

2/ L’intérieur

Dans le massif superbe forestier de Troodos, de beaux villages « typiques », comme Kakopetria, Omodos.

 

 

3/ Nicosie

Le passage de Nicosie chypriote-grecque à Nicosie chypriote-turque me fait penser à Berlin, où je m’étais rendu peu avant la chute du mur. Un seul point de passage, Leddra Palace, tenu par les troupes de l’O.N.U.  Il faut donc monter des papiers aux deux entités chypriotes et à l’ONU ! La partie turque présente la même architecture, mais la présence de très nombreux jeunes hommes (soldats turcs ?), la mosquée, la caravansérail, les souks font plus penser à la Turquie qu’à la Grèce.

Autre particularité de l’ile: les zones sous occupation anglaise, où l’on se croit dans une Angleterre méditerranéenne (comme Gibraltar).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.