Nord Mexique, 1991

20 jours en mode routard, avec un ami d’enfance, consacrés à la découverte du nord du Mexique. A cette époque, on pouvait s’y balader en toute sécurité.

Mexico et Teotihuacan

2 jours 1/2 consacrés à Mexico (cathédrale, palais présidentiel et ses fresques révolutionnaires, musée d’anthropologie et N.D. de Guadalupe), et surtout les célèbres pyramides de Teotihuacan. Peu de souvenirs de cette ville, où je suis revenu quelques années plus tard, mais qui ne m’a pas fasciné (et qui est hyper polluée). Encore beaucoup de bâtiments en ruine, six ans après le tremblement de terre.

Ferrocaril Chihuahua al Pacifico

Le clou du voyage, tout au moins pour les paysages.

Après un vol Mexico-Chihuahua (ville de cow boys !), la visite de la maison de Pancho Villa , bus vers Creel.  On rencontre de nombreux mennonites, nombreux dans cette région du Mexique.

Creel, petite ville de montagne, est peuplée d’indiens Tarahumara. De Creel, bus scolaire pour « descendre » vers le village de Batopilas, au fond d’une gorge très profonde et sèche.

Le lendemain, on repart à Creel, pour prendre le tren especial vers Los Mochis. Superbe paysage de montagne, de jungle. Inoubliable.

Baja California

Nous prenons un catamaran pour aller jusqu’à La Paz, ville très animée.

Puis une belle route, en plein désert, jusqu’à Cabo San Lucas, ville balnéaire peuplée de Yankees peu respectueux des « autochtones ». Belle ballade en bateau pour aller voir des grottes et des phoques. Dans les environs, la cité de San José del Cabo est un cauchemar.

Les cités coloniales au nord-ouest de Mexico

 

De San José, on prend un vol vers Guadalajara : belle ville coloniale, encore des peintures révolutionnaires. A la sortie de la ville, beau cañon verdoyant.

Puis trajet en bus jusqu’à Guanajuato, superbe ville coloniale, universitaire.

Puis nouveau trajet en bus vers Morelia, ville intéressante, sans plus. Dans les environs, on apprécie Patzcuaro, et son superbe lac (pêcheurs, ile de Janitzo)

Puis train de nuit jusqu’à Toluca (ruines antiques, en particulier Tenango, très intéressant)

Et retour sur Mexico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.